Les Plus et Les Moins

Avantages et inconvénients 

 

    - La consommation en énergie : La mémoire flash possède de multiples avantages, en effet sa faible consommation en énergie qui est nulle au repos et très faible en marche présente un avantage certain et non négligeable face au disque dur qui lui consomme beaucoup dut fait de son système mécanique (par la rotation des disques indispensable au fonctionnement de celui-ci). On observe ainsi que la consommation d’énergie d’un disque dur classique de 3.5’’ est de 15W/h alors que celle de la mémoire Flash est de 0.5W pour une même durée de fonctionnement.  

 

    - Le  silence :  Les ordinateurs équipés de mémoire flash sont absolument silencieux. Il ne reste plus que le bruit du ventilateur du processeur que l'on peut distinguer, négligeable mais nécessaire à refroidir le système. Contrairement au disque dur qui génère lui pas mal de bruit par la rotation, une nouvelle fois, de ces disques.

    - La taille physique et le poids : En effet, dans les ordinateurs équipés de technologie flash, le gain de place est très importante ainsi que le poids car tout les composant mécanique sont retirer augmentant par la même occasion sa résistance aux coups. De plus, elle est intégrée à la carte mère minimisant encore la place requise. C’est pourquoi les ordinateurs portables sont maintenant presque tous équipés de disque flash. Et enfin cette miniaturisation rend plus pratique son utilisation dans les appareils photos numériques, caméscopes, portables ou même les baladeurs numériques.

 

      - Le gain de temps : Il n’est pas non plus négligeable car le temps d’accès aux données est plus rapide pour une clé USB par exemple que pour un disque dur. On gagne donc en réactivité. Car l’on peut modifier plusieurs endroits de stockage en même temps, ceci lui confèrant une plus grande rapidité comparée à celle des disques durs classiques qui ne peuvent eux en changer qu’une à la fois.

 

      - La sécurité : La mémoire flash ne dégage en effet presque pas de chaleur et ne pose donc aucun problème de reffroidissement. De plus, elle n’engendre aucune perte de donnée lors de la mise hors tension, ces 2 choses en opposition avec les disques dur.

 

      - Sa durée de vie : En 2008 la durée de vie moyenne d’un composé flash et de 10 000 a 100 000 écritures et effacements  selon la qualité de l’oxyde utilisé pour la grille. Cette durée de vie assez conséquente est ainsi dut a l’existence de  différent format de fichier spécialement conçu tel que les JFFS, JFFS2, YAFFS,  et UBIFS et a des algorithmes appelé « wear levelling » qui sont chargés de répartir de manières uniforme les données sur l’ensemble de la mémoire flash. Ce nom provient de la notion de mise à niveau de l’usure. Enfin les lectures même répétées ne lui cause aucun dommage contrairement au disque dur qui s’use beaucoup plus rapidement, ainsi au bout d’environ 3ans les disques commence a se dégrader de manière significative.

   Mais alors est-il possible de trouver des inconvéniants à la mémoire flash ? Et bien oui c'est possible !!

       - L’environnement : En effet, l'hydroxyde et le nitrate de lithium présents dans les clés usb, présentent un risque significatif pour notre planète car ils sont extrêmement corrosifs. Ils sont nottament très polluants dans l’eau et présentent un danger écologique si on ne les recycle pas correctement.

Sur le plan du recyclage, le disque dur présente enfin un avantage, car ses constituants en fer ainsi que la plupart de ses composants tels que les circuits imprimés en silicium, époxye ou cuivre se recycle correctement ,quand ils sont bien-sûr mis dans les décharges prévues à cet effet et non dans la nature.

De plus, selon des études, la consommation annuelle d'un PC et des équipements informatiques liés (imprimante, etc.) représente une moyenne de consommation de 361 kWh à 878 kWh par personne et par an. Les unités centrales des PC de bureau consomment à elles seules un tiers de cette facture énergétique et les autres appareils les deux tiers restants. 

Une fois encore il faut prendre conscience de notre impact sur l'envirronement et se décider à changer nos habitudes

 

     - La facture : Personne ne peut le nier : l'électricité ne cesse d'augmenter. Pour faire face à un tel constat, il est possible de réduire facilement sa consommation électrique, en privilégiant , par exemple, l'achat de matériel de bonne qualité qui la plupart du temps consomme moins. L'on pourra alors remarquer inévitablement une baisse sur les factures, ce qui à long terme, si tout le monde en  prend conscience, aboutira à une meilleur vie sur notre belle planète.

De plus le prix du Go de mémoire Flash est presque100fois plus élevé que celui du disque dur ; on peut prendre comme exemple, un ordinateur basique de marque la plus populaire sont prix variera alors du simple au triple selon qu’il est équipé d’un disque dur ou mémoire basée sur la technologie flash ,qui de plus, reste la plupart du temps de moins grande capacitée.

 

      - La capacité : Aujourd’hui, comme il l'est déjà dit plus haut, la mémoire flash n'a pas encore totalement le même monopole de capacité que les disques durs. Ainsi des disques basés sur la technologie flash ne dépassent généralement pas les 180GO environ, alors que la capacité des disques durs et presque infinie, tout dépendant bien sur de leur taille physique.

 

       - Le prix : C'est une méthode assez coûteuse (même si maintenant une clé USB de 4GO coûte de 8 a 15€ environ), ainsi 1GO de mémoire flash coûte environ x100 plus cher qu'un GO de disque dur. Mais il devrait nettement baisser au fil des années du fait de la concurrence que se livrent les fabricants.

 

     - Le support : Comme beaucoup de gens le savent, un disque dur externe se branche en moins de 10secondes, tout simplement en le connectant avec un cable USB à la tour de son ordinateur, contrairement à une carte flash (uniquement, pas un disque flash ou une clé USB) qui elle nécessite un transfert, et si l'ordinateur ne date pas de moins de 1an et demi, un lecteur de carte SD  ou une clé spéciale prévue à cet effet.

 

 Enfin, dans les années à venir, la flash est amenée à remplacer complètement les disques durs classiques dans tous les appareils (nomades et fixes). De plus, des disques durs dits hybrides (mi flash, mi magnétique) se sont et vont se développer dans les prochaines années (la partie flash permettant de lancer le système d'exploitation plus rapidement et la partie magnétique étant utilisée pour stocker des données de façon plus conséquante) .

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site